Sanary.com english deutsch italiano russian
Recherche personnalisée
annonceur
abonnez-vous à notre lettre d'information

annonceur



visitez aussi

83bandol.com

83ollioules.com

six-fours.com

actualités locales

La Galerie Boulet I

Les interviewes de Michaël Parkes et Claude Verlinde

Visionnez l’exposition des artistes de la Galerie Boulet invîtés de l’Espace St-Nazaire de Sanary
du 12 mai au 12 juin 2006

La Galerie Boulet
et accédez à la collection sur le site officiel: www.galerie-boulet.com


L'Invité d'Honneur du Vent des Arts 2006
Originaire des Etats-Unis, Michaël Parkes étudie l'Art et la peinture graphique à l'Université du Kansas. Après plus de 30 années passées en Asie et en Europe, il vit actuellement en Espagne.

Michaël Parkes est un peintre incontestablement doué et maître en l'art de la lithographie. Ses oeuvres marient métaphysique et spiritualité. Son travail évoque une atmosphère mystérieuse, inspirée de mythologie antique et de philosophie orientale. Il recrée ses propres mythes, au travers d'un langage artistique personnalisé, pour un public contemporain. Il en résulte de belles et élégantes peintures. Extrait du catalogue “Du rêve au fantastique“

sanary.com: Vos impressions sur le Vent des Arts?
Michaël Parkes: En fait allons saisir l’opportunité de faire réellement le tour de la ville car nous avons tellement été occupé depuis notre arrivée que nous avons juste eu le temps de voir quelques rues d'ici à notre hôtel, mais cela à l’air fantastique. Nous avons déjà décidé que nous reviendrons car nous aimons l’endroit.
C’est étrange, nous habitons tout près de Marbella en Espagne et Marbella il y a vingt-cinq ans ressemblait à ce que cette ville est maintenant. Mais aujourd’hui Marbella est envahie par les touristes, toujours pleine, tout ce que vous ne voulez pas voir arriver ici.

S.C: Sans devenir nécessairement une autre Marbella, pensez-vous que Sanary a le potentiel de devenir une ville d’Art?
MP: Absolument, le maire est avisé, mais s’il n’est pas prudent dans 10 ou 15 ans vous aurez dans cette ville le même problème que nous avons maintenant là où nous vivons.

S.C: En avez-vous discuté avec le Maire?
MP: Oui, la chose importante est que vous avez une personne qui est aux commandes, et il a une vision, et cette vision à mon avis est assez équilibrée. On veut en faire un endroit artistique et culturel mais non y apporter le maximum de touristes. C’est une question de balance, et souvent une question d’argent, mais je pense qu’en ce moment il (le maire ndlr) a le parfait équilibre.

S.C: Avez-vous visité des villes de la taille de Sanary qui investissent dans la culture de cette manière?
MP: Pour être honnête, je pense que c’est très difficile car la culture ne rapporte pas d’argent, cela en coûte plutôt. Donc quand vous essayez de créer un environnement comme cela vous devez financer en espérant atteindre un équilibre. Vous pouvez faire des choses merveilleuses mais veiller dans la durée à ne pas perdre de l’argent, c’est un exercice difficile.

S.C: Vous-même avez un site internet, comment voyez-vous ce genre de technologie?
MP: Je ne pense pas qu’aujourd’hui vous ayez le choix. Le monde et le monde de l’art change si vite, toutes les galeries auprès desquelles je vends ont des pourcentages de vente de 40 à 70%, alors qu’il y a cinq ans ces pourcentages étaient de 10 à 15%. La conséquence de tous ces changements est qu’aujourd’hui tout le monde se bat pour de l’espace internet, et non pas de l’espace galerie. Ce qu’il se passe très souvent donc c’est que quelqu’un entre dans une galerie, examine bien le tableau, va sur internet et choisit une ou plusieurs galeries en ligne et leur dit “j’ai vu ce tableau pour tel prix, avez-vous un meilleur prix?“
Donc les gens font leurs achats sur le net, il y a moins d’intermédiaires, mais ce qui est dommage c’est que les galeries sont obligées de garder et payer des espaces qui leur coûtent cher, et les clients achètent sur Internet, peut-être seulement 10% en moins, mais ce sont les vraies galeries qui y perdent. Ce qui se passe maintenant c’est que les vraies galeries s’y mettent aussi et sont obligées d’avoir les deux!

sanary.com © 2006

Annonce

Mentions légales - Atelier Sud Web © 2021 - Contactez-nous